Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce samedi 05 avril a eu lieu la 8e Dictée des Lyriades, organisée dans le cadre des Journées de la langue française, dans le cadre des 7e rencontres de Liré.

Merci à tous pour votre participation !

M. Colignon nous a fait à nouveau l’honneur de sa présence, nous l’en remercions. Il a concocté pour l'occasion une dictée ludique et originale, semée d’embûches et de calembours. Co-auteur des dicos d’Or, auteur de nombreux ouvrages sur la langue française et animant des dictées dans de nombreuses villes françaises, M. Colignon œuvre tous les jours à la valorisation de notre langue.

Dictée des Lyriades 2014Dictée des Lyriades 2014Dictée des Lyriades 2014
Dictée des Lyriades 2014

LES LYRIADES DE LA LANGUE FRANÇAISE

DICTÉE DE LIRÉ, samedi 5 avril 2014

Ah ! Cette flûte tant chantée !

 

Plus d’un habitant de Liré, voire de tout le Maine-et-Loire, parle encore, avec un enthousiasme qui fait plaisir à voir, du spectacle ébouriffant monté par de fervents passionnés du cirque et de la chanson. En effet, associés par leur amour commun du music-hall et de la piste aux étoiles, quatre frères et sœur ont rapidement entraîné dans cette aventure nombre d’amis serviables et de relations pleines d’obligeance qui partagent leur ferveur pour les clowns, les lanceurs de couteaux, les trapézistes, les illusionnistes... et les animaux savants. (Fin minimes.)

Le quatuor organisateur s’impliqua évidemment : il fallait bien donner l’exemple, dût-on dominer son trac ! Les deux premiers à intervenir furent les experts-comptables originaires d’Ancenis : tel Tell, en quelque sorte, ils s’étaient fait fort de trancher sur la tête du troisième frère, ex-quincaillier à Angers, une grosse boskoop. Cela sur un fond musical classique : constamment Mozart est là ! (Fin cadets.)

Quoique s’étant entraînés tous les samedis matin, ils faillirent trucider leur partenaire : les gros couteaux qu’ils lancèrent d’une distance de dix mètres scalpèrent l’ancien commerçant ! Et même deux fois, pourrait-on dire, car les espèces de navajas clouèrent sur la planche de liège non seulement la perruque rousse, mais aussi une partie des vrais cheveux filasse de ce mélomane idolâtre de la flûte traversière, et qui ne cessait jamais de rebattre les oreilles d’autrui en vantant son instrument favori… Néanmoins, pris d’un fou rire inextinguible, le « scalpé » fit alors le tour, à demi chauve, de la place où avait lieu cette représentation. Le public, époustouflé, le couvrit de vivats admiratifs. (Fin juniors.)

La fille, Édith, une joaillière, avait préparé un match de football entre deux équipes de chiens. N’arrivant pas à discipliner les jeunes dalmatiens, épagneuls et cockers, elle dut se rabattre sur de plus gros chiens, d’âge mûr. Las, se déplaçant à la vitesse des unaus en dépit des encouragements véhéments de la pseudo-dresseuse, les bons vieux quadrupèdes ne consentirent qu’à donner avec dignité quelques coups de patte circonspects dans le ballon. Alors, Édith piaffe, comme prise de chorée ! Toutefois, bon enfant, l’assistance applaudit de bon cœur, mais depuis on dit que Liré est le pays des « mâtins calmes » !

 

 

Dictée scolaire du vendredi 4 avril 2014

Le concierge piqua un fard !

 

Toute la classe de ce lycée ligérien avait les yeux fixés sur la carte représentant le monde antique. Plus précisément, ce centre vital de l’Antiquité : la Méditerranée ! Le professeur d’histoire, un jeune enseignant des plus passionnés, dont les cheveux châtain clair accueillaient déjà quelques poils poivre et sel, consacrait en effet son cours, ce jour-là, aux pays, aux villes et aux monuments qui marquèrent les siècles de cette ère…

                Les élèves pouvaient situer sur la carte, grâce aux indications de leur professeur, ici les pyramides les plus prestigieuses, là des obélisques très élevés, ailleurs des mausolées démesurés, etc.  Nombre de ces constructions, hélas, ont aujourd’hui disparu, tels quelques mastabas… Il était alors 4 heures et demie de l’après-midi, et l’enseignant commençait à évoquer les Sept Merveilles du monde antique, après les avoir énumérées. Soudain, la porte de la pièce s’ouvrit avec fracas, et le concierge de l’établissement, un grand gaillard dégingandé atteint de myopie, qui gardait à grand-peine son équilibre, surgit, tenant à bout de bras une longue bougie !

                Il se lança dans des explications confuses, embrouillées, et, pour tout dire, absconses, où il était question d’une panne d’électricité dans un débarras donnant sur le couloir central desservant les classes. Ayant égaré sa lampe électrique de poche, il avait dû se rabattre sur une bonne vieille bougie pour aller rechercher dans le cagibi des outils dont il avait besoin…  Mais une wassingue traîtresse et humide abandonnée sur le sol l’avait propulsé vers la porte de la classe,  qu’il avait alors enfoncée !  Pour un peu, il se serait retrouvé comme une loque à terre !

                À ce moment précis, après avoir dépeint la statue chryséléphantine de Zeus à Olympie et le Colosse de Rhodes, le professeur narrait l’histoire du phare-fanal d’Alexandrie, en Égypte.  Associant immédiatement l’image des deux derniers monuments à la physionomie et à l’attitude du concierge, les élèves s’exclamèrent bruyamment et surnommèrent celui-ci « Monsieur Phare » !  Le gardien protesta avec véhémence, et, bien qu’il fût déjà haut en couleur pour s’être souvent laissé hâler par un soleil en plein zénith, on vit bien qu’il piquait un fard…

 

©  Jean-Pierre Colignon, avril 2014.

                  

Dictée des Lyriades 2014Dictée des Lyriades 2014

... Et durant la correction des copies, les membres de la ludothèque de Drain présentaient quelques de leurs jeux. Tandis que M. Colignon animait de son côté quelques jeux de mots ...

Dictée des Lyriades 2014

Et sans plus attendre, nous vous dévoilons le palmarès de la dictée des Lyriades 2014 :

 

Catégorie Senior amateur

1er Prix : Tur Jean-Jacques

2e Prix : Mme Auger

3e Prix : Gambier Marie-Claire

 

Catégorie Senior professionnel

1er Prix : Gautier Jean-Paul

2e Prix : Audureau Thérèse

3e Prix : Gaté Paulette

 

Lycée Joubert-Maillard

1er Prix : Margaux Maignan

2e Prix : Salomé Lelou

3e Prix : Adeline Gourdon

 

Lycée Saint Joseph

1er Prix : Aymeric Jouis

2e Prix : Claire Briet

3e Prix ex-aecquo : François Meriau

3e Prix ex-aecquo : Pierre-Louis Pinel

 

Collège Saint Benoit

1er Prix : Clara Jumois

2e Prix : Julie Gonnon

3e Prix ex-aecquo : Chloé Bahuaud

3e Prix ex-aecquo : Marjorie Renaud

Partager cet article

Repost 0