Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ce dimanche 19 mai avait lieu au Musée le premier " Rendez-vous Contes ! " de la saison. Le temps tout gris de la journée avait invité une cinquantaine de spectateurs à s'abriter dans le Grand Logis !

Ce jour là, deux acteurs, costumés comme à la belle époque, avaient mis en scène deux légendes ... Écrites et imagées par les petites mains du Musée.

Dans les premiers rôles : Pierrette Favey et Christophe Valério, tous deux membres de la compagnie théâtrale " Mise en pièce " et, qui plus est, Liréens ! Bagarres, annecdotes, magie, princesses et héros, tous étaient au rendez-vous !

  

... Pour les plus curieux, voici quelques extraits :


  le vase-copie-1 DSCN0833

 

 

Une jeune princesse erre parmi  les objets du cabinet de curiosité du palais quand soudain un vase parle…

 

- Hey pssss psssss par ici ! Rapproche-toi ! C’est moi que tu entends ! Mais non ! Pas cette prétentieuse salière du Roi François 1er   !!! Encore deux pas sur ta gauche ! Tu chauffes ! Tu brûles !   Voilà ! C’est moi tu me reconnais ?

 

- Heu non…

 

- Enfin ! Je suis une vedette. On ne parle que de moi dans un des plus célèbres épisodes de l’histoire de France.  Je te donne un indice : je suis un vase !

 

- Heu …ha oui je sais ! Tu es le vase pour les fleurs que mon père le Roi Henri II offrait à Diane de Poitiers !!!!!!!!!!!

 

- Comment ?! Mais non ! Enfin ! Mieux vaut entendre cela que d’être sourd comme un pot ! Je ne suis pas une simple potiche à fleurs !!!!!!!! Pourquoi pas  un pot à lait ou un pot de chambre !  Quitte à dire n’importe quoi allons-y!!!!!!!!!!! Je vois que tu n’as pas bien écouté les leçons d’histoire !

 

- L’histoire m’ennuie on ne me parle que de mes ancêtres… comme ils étaient forts, comme ils étaient beaux et courageux et ceci et cela… .  C’est lassant ! Dis-moi qui tu es !

 

- Je suis le vase… de ….Soissons ! !!! Le fameux vase,  le très fameux vase de Soissons ! L’unique vase de Soissons ! On a beaucoup parlé de moi et écrit sur mon compte. Des choses vraies et des bêtises ! Mais que veux-tu c’est le lot de toutes les stars, c’est le revers de la médaille, la rançon de la gloire, la…

 

- Ha et bien moi je ne te connais pas. Désolée. (Elle s’éloigne) 

 

- Attend donc ! Je vais te raconter mon histoire. Elle commence en l’an 486  soit 10 ans après la chute de l’Empire Romain d’Occident.

 

- Oh non pfffffffffff en l’an 486  mais l’histoire va être longue. Tu es si vieux ! (bâillement)  

 

- Mais aie un peu d’intérêt voyons ! Je ne prends pas la parole si souvent ! Tu ne réalises pas la chance que tu as ! Allez hop assis toi là.

La Reine est d’humeur maussade – elle fait les 100 pas dans la pièce. A côté d’elle, l’écrivain de la cour est assis à son pupitre. Il a l’air de s’ennuyer. Il a une apparence négilgé. Il y a un pichet de vin sur son pupitre.

 

DSCN0896 DSCN0895 DSCN0893 DSCN0900 DSCN0902

 

____________________________________

 

 

arthur DSCN0840

 

 

( La Reine ) - Je ne décolère pas ! Quand je pense à ce camp du Drap d’Or qui  devait être une rencontre amicale entre mon époux Sa Majesté le Roi d’Angleterre et le Roi de France ! Et bien des amitiés comme celle-ci non merci !!!

 

( L’écrivain ) - Que voulez- vous ma chère Reine, la suffisance des français est  connue de tous… A quoi bon s’énerver. (il se sert un verre)

 

- Avez-vous remarqué comment le Roi et ses hommes se gonflaient d’importance en évoquant Charlemagne ? Charlemagne par-ci, Charlemagne par-là …

 

-  Il faut dire que Charlemagne ! C’est quand même Charlemagne ! Quel glorieux ancêtre. Il y a de quoi être fier.

 

- Mais vous n’allez pas vous y mettre vous aussi ?   Les français me suffisent ! Ils m’ont cité  tous les ancêtres du Roi : Saint Louis, Philippe Auguste, Clovis  et j’en passe !

 [...]

- ... on m’a aussi parlé du Roi Philippe le Bel ! Ce qui attise ma colère c’est que, nous Anglais, n’avons rien pu répondre ! Avons-nous de glorieux ancêtres ?  Avons-nous des héros dont la réputation puisse égaler l’immense prestige de Charlemagne ? Quand je pense que la Reine de France m’a affirmé que les Rois de France étaient des descendants des Troyens ! En ma parole, j’ai cru défaillir.

 

- (il se lève l’air outré) Descendants des Troyens ! Là c’est tout de même un peu fort ! Je demande à consulter les archives du Roi de France pour vérifications !   Et puis tout de même n’oublions pas que le Roi de France a aussi pour ancêtre le Roi Dagobert qui mettait sa culotte à l’envers, il n’y a pas de quoi être fier ! et Charles le Fol qui avait lui la tête à l’envers ! Vraiment ma Reine, ne vous rendez pas malade pour quelques vantardises. Comme toujours les français ont abusé de leurs bons vins et au prétexte qu’ils nous ont boutés hors de France il y a peu, ils se permettent de nous considérer avec mépris !

 

- Cela est vrai. Voilà de bonnes paroles,  douces à  entendre, vous en serez récompensé en pièces d’argent.

 

-Ha ! (il s’éveille intéressé à l’idée de pièce d’argent)  et puis n’oublions pas non plus que pour nous bouter hors de  France, ces Français si formidables, si puissants, si extraordinaires se sont fait aider par une bergère ! Une pauvre bergère qui en guise de reconnaissance à eu le droit au bûcher ! Non vraiment c’est français ne sont pas à prendre au sérieux.

 

- Bien bien,  vous serez récompensé pour ces paroles apaisantes en pièces d’or.

 

- Sa Majesté me comble de joie. Savez-vous ce qu’il manque au royaume d’Angleterre ?

 

- Dites-moi.

 

- Un héros ! Il nous manque un héros ! Un héros à faire pâlir d’envie le roi de France !  C’est urgent !

 

- Ha voilà une idée ! (La reine est emballée ! mais s’arrête soudain)  Mais où trouver un héros ? On n’en croise pas à tous les coins de rue !

 

- Je sais où se cachent les héros !

 

- Montrez-moi et je vous couvre de diamants !

 

- Là ! (il montre du doigt sa bibliothèque) (au public : ) A moi les diamants ! Je vais pouvoir éponger mes dettes à la taverne !

 

- Vous vous moquez de votre Reine ? (air choqué)

 

- Moi ? Comment oserais-je ? Je suis écrivain,  passionné d’histoire et amateur de belles lettres. En résumé je suis un puits de savoir.  Découvrir un héros de notre histoire, c’est dans mes cordes !

 

- Parfait ! Trouvez-moi un héros ou vous finirez au fonds d’un puits !  (Elle s’éloigne)


DSCN0859 DSCN0868 DSCN0871 DSCN0880

 

 

DSCN0885

 


...Un prochain rendez-vous est proposé le dimanche 16 juin : ne le manquez pas, de nouvelles histoires insolites vous seront dévoilées ... Venez nombreux !

Partager cet article

Repost 0