Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce dimanche 17 juin avait lieu au Musée le troisième et dernier "Rendez-vous Contes !" de la saison.


2 comédiens de la compagnie « Mise en pièce » de Liré, Christophe et Jean-François, ont interprété les contes concoctés par le Musée pour  l'occasion... Aventure, frisson, voyage et humour étaient au rendez-vous !


Ils ont su séduire les spectateurs par leur jeu de rôle et leur talent.


Voici quelques extraits des contes :

 

Extrait de "Le tour de France de Charles IX",

conte interprété par Jean-François dans la salle Renaissance 

 

 

«  Né en 1550, je suis le fils du Roi Henri II. Je suis devenu Roi de France en 1560 : j’avais seulement 10 ans. Ma mère, la reine Catherine de Médicis, m’aide à diriger le royaume. En 1563, une cérémonie officielle me proclame majeur : j’ai alors 13 ans. Mère décide qu’il est temps pour moi d’accomplir mon Tour de France. (…)


Nous partons le  24 janvier 1564 ! (…) Nous faisons une courte étape à Sens puis une plus longue à Troyes. (…)En avril, nous nous arrêtons en Lorraine (…) Nous partons ensuite pour Lyon (…)


Je découvre ensuite la Provence (…) Au mois de novembre, j’arrive à Marseille où l’on m’a préparé un accueil grandiose (…) Nous partons ensuite pour Bordeaux, puis Dax et Bayonne (…) Au mois de juillet 1565, nous repartons vers la Charente. (…)Nous arrivons ensuite en Bretagne.  (…) Mais, on m’y fait mauvais accueil : à Nantes on m’ignore ! Pour les Bretons, le Roi de France reste un étranger. (…) C’est donc un grand plaisir d’arriver en Anjou où l’accueil y est chaleureux. (…)


Je retrouve la capitale de mon royaume le 1er mai 1565, après un Tour de France de plus de deux ans et quatre mois. J’ai parcouru près de trois mille kilomètres ! »

 

tour de france de Charles IX.3  DSCN0455

 

 

Extrait de "Nostradamus",

conte interprété par Christophe dans la salle de l’Olive


« Approchez, approchez nobles gens, bourgeois et bourgeoises, fermiers et bergères !!!

Sur mon étal vous trouverez votre bonheur  ! (…)

 

Je suis Nos-tra-da-mus : astrologue, médecin, voyant et prophète initié aux mystères insondables du temps. (…)Chaque nuit dans mon laboratoire, j’examine, je distille, je fais bouillir et je mélange mille et un produits. Je crée ainsi, sous le regard de l’astre lunaire, des potions, des élixirs et des remèdes que les Princes de toute l’Europe m’achètent à prix d’or. Aujourd’hui, brave gens, je vous offre la chance de profiter à votre tour de ma science et de mon talent.  (…)

 

N’oubliez pas ma dernière invention : l’huile aphrodisiaque ! Oui mesdames et messieurs j’ai mis au point une véritable huile pour la virilité. Je l’ai nommé huile de repopulation ! (…) »

 

 

DSCN0475  Nostradamus

 

 


Extrait de "Ambroise Paré",

conte interprété par Jean-François dans la salle de Rome


« Je me nomme  Ambroise Paré, Chirurgien du roi, nous sommes en 1545, sur ordre de de François 1er je suis l’armée à Boulogne, on nous menons un combat difficile contre les Anglais. Ce 4 juillet, un de nos plus grands chefs d’armée si ce n’est le plus grand par sa bravoure, oui je vous parle bien du Duc François  de Guise vient de nous être ramené des terribles combats qui se déroulent au pied de la Tour de l’Ordre, grièvement blessé (…)


La lance est entrée à la base de l’orbite. Puis la lame a dévié vers le nez, est passée de l’autre côté entre le cou et l’oreille. (…)


Prenons une grosse paire de pinces, une paire de tenailles de maréchal ferrant fera l’affaire ! A la guerre comme à la guerre !(…) »

 

 

ambroise pare2  DSCN0479

 

Extrait de "François 1er et le désastre de Pavie",

conte interprété par Christophe dans la salle de Paris


« Bonjour à tous, je suis en direct de Pavie à 35 km de Milan  nous sommes le  24 février 1525, François 1er et Charles Quint s’affrontent encore et toujours pour la conquête du Nord de l’Italie. La bataille fait rage une nouvelle fois, nous en sommes déjà à la sixième guerre d’Italie !  Rappelez –vous mes amis, cela fait quatre mois que nous assiégeons le château de Pavie ! (…)


Ha mais que se passe-t-il maintenant ? J’aperçois François 1er, emporté par sa fougue, il cavale entouré de ses plus fidèles et braves compagnons.  Il part à l’attaque ! « Entrez, frappez  et rompez tout » hurle-t-il ! Mais quelle imprudence ! (…) »

 

 DSCN0487  bataille de pavie2


Partager cet article

Repost 0